samedi , 16 décembre 2017
Accueil » Editions » Jazz et liberté
Manu ©Christophe Boillon

Jazz et liberté

Du lundi 14 au samedi 19 août prochains, quatre musiciens professionnels vous proposent un stage de jazz et de musique improvisée à la Fondation Heim à Chambésy. Première édition du Lemanic Jazz Workshop axé sur l’improvisation, initié et conduit par le jeune et non moins expérimenté batteur Noé Tavelli. Les inscriptions sont ouvertes!

Rencontre avec Manu Hagmann, l’un des quatre musiciens, contrebassiste talentueux et passionné. Humilité, une pointe de génie et une bonne dose de liberté:

Comment as-tu choisi de devenir musicien professionnel?
Autodidacte, j’ai appris la musique avec mon père, jazzman et musicien amateur. Enfant et adolescent je jouais de la guitare basse, puis à 17 ans je me suis mis à la contrebasse. J’ai suivi l’exemple de mon père et j’ai tout d’abord décidé de garder la musique comme passion. J’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur en microtechnique. Puis j’ai fait mon service civil et là j’ai rencontré des gens externes du monde des ingénieurs que j’avais l’habitude de côtoyer. Ça m’a ouvert l’esprit à d’autres manières de vivre. J’ai eu envie de tenter l’aventure et je me suis lancé à fond dans la musique à 25 ans. Assez vite j’ai pu en vivre, modestement certes mais en adaptant ma consommation, une philosophie de vie qui me convient. Mais il me manquait des bases, je me suis lancé dans un Bachelor à Berne dans la plus vieille école de jazz de Suisse. Mon papier en poche, j’ai eu besoin de plusieurs années pour intégrer les choses apprises, j’en avais besoin. Depuis 2016 j’enchaîne les concerts à travers des projets et des collaborations comme Orioxy, le Florient Favre Trio et le Julie Campiche Quartet entre autres.

Quelques mots à propos de ton projet Choice?
Ayant été très actif au sein de formations et groupes déjà existants, j’ai été finalement prêt pour mon propre projet. Choice c’est un mélange de certains aspects et influences de ma culture musicale, à travers une formule instrumentale, des compositions et arrangements inédits. 

Comment est née l’idée du Lemanic Jazz Workshop?
Notre volonté est de vous proposer de vous immerger dans le jeu du jazz et des musiques improvisées, de rencontrer d’autres musiciens, de prendre du plaisir à jouer ensemble en partageant une passion commune et de vous produire en public à deux reprises, le samedi 19 août à la Fondation Heim, ainsi qu’au festival Jazz sur la Plage à Hermance. Une semaine de stage musical intensif conduit par une équipe de jeunes musiciens professionnels: François Lana au piano, Théo Duboule à la guitare, Noé Tavelli à la batterie et moi-même à la contrebasse.

Propos recueillis par Sophie Kurer


Tél. 076 679 35 89

Voir également

Des huîtres sur place ou à l’emporter!

Le Seventy5 soigne ses traditions et à l’arrivée des fêtes, l’enseigne du Crowne Plaza Geneva …

create a web site

ссылка