jeudi , 23 novembre 2017
Accueil » Editions » Genève, paradis des oiseaux
Filets pour migrateurs du col de Jaman. ©L.Vallotton

Genève, paradis des oiseaux

C’est un fait, notre canton est un véritable écrin pour les représentants de la faune céleste. De quoi réjouir amateurs et passionnés d’ornithologie. Depuis le mois de mai, le Muséum d’histoire naturelle propose des «excursions nature» à l’occasion de son 50e anniversaire. Cet automne, deux d’entre elles seront consacrées à l’observation des oiseaux et guidées par l’ornithologue Laurent Vallotton.

La première excursion se déroulera le dimanche 24 septembre dans les Marais de Sionnet. Ce petit paradis, exemple de renaturation, abrite principalement des oiseaux d’eau et est un haut lieu de repos pour les migrateurs. La campagne genevoise possède la particularité d’être très riche en espèces, notamment celles qui se trouvent sur la liste rouge des espèces en danger, tels que le Guêpier d’Europe qui niche dans des carrières, la Pie grièche écorcheur ou la Chevêche d’Athéna, fleuron du patrimoine genevois grâce au succès de son programme de protection mis en place depuis une vingtaines d’années. La seconde sortie aura pour thème la migration et se tiendra entre le 9 et le 15 octobre au col de Jaman (VD), l’un des plus grands sites de baguage d’Europe. «Septembre constitue le pic le plus marqué des périodes de migration car il intervient juste après la saison de la reproduction. Il y a donc beaucoup plus d’oiseaux qu’au printemps et c’est un très bon moment pour l’observation», précise Laurent Vallotton.

Plus de nature, même en ville
Outre ces sorties ponctuelles organisées par le Muséum, de nombreuses activités sont proposées toute l’année par les divers groupes et associations genevoises comme les sorties du Groupe Ornithologique du Bassin Genevois (GOBG) ou les Naturalistes romands qui proposent une «formation naturaliste» en 10 cours, sous forme d’excursion, qui vous emmèneront de la Champagne au Fort de l’Ecluse en passant par les coulisses du Muséum. A ne pas manquer non plus, les sorties natures de la Libellule et de Pro Natura. Pour les citadins, point besoin d’organiser de grandes expéditions puisque la Rade, le petit lac et le Rhône jusqu’au barrage de Verbois sont des zones classées sites Ramsar, autrement dit faisant partie de la «Convention relative aux zones humides d’importance internationale particulièrement comme habitats des oiseaux d’eau». L’interdiction de la chasse depuis 1974 a, de plus, favorisé les zones de repos de nombreuses espèces.
Alors sortez appeaux et jumelles et donnez des ailes à votre automne!

Delphine Volokhine-Pétro

Excursions nature – Muséum
Les oiseaux des marais de la Seymaz à Sionnet – Dimanche 24 septembre de 9 h à 12 h
La migration des oiseaux en direct – du lundi 9 au dimanche 15 octobre de 7 h à 17 h
Inscriptions:

[email protected]

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …

на сайте

читать далее