dimanche , 19 novembre 2017
Accueil » Editions » Le «tac au tac», ça s’improvise
Vote du public. © Sébastien Monachon

Le «tac au tac», ça s’improvise

A l’image du film américain Fight Club, présentant un club de combats clandestins, la Compagnie lesArts a introduit son propre spectacle de lutte verbale. Avec la formule un comédien contre les autres, le Fight Club est une bataille humoristique à coup de propos aigus et de mots perçants. Le match commence à 20 h, un samedi par mois.

Connue pour ses concepts innovants, la Compagnie lesArts a introduit une trentaine de créations. «Nous avions déjà le Championnat Catch Impro, un combat deux contre deux, quand nous avons voulu rajouter une nouvelle formule où chacun se battrait pour soi» explique Gwendoline Defrance, responsable communication et presse, quant aux débuts du Fight Club.

Sur le «ring»
Trois comédiens en alternance se préparent pour une nouvelle bataille, aiguisent leur langue et montent sur scène. Chaque candidat tire au sort une catégorie et peut désigner l’opposant de son choix. «Ils se connaissent tous et en fonction de ses forces et faiblesses, l’artiste choisit son adversaire» explique Gwendoline Defrance. Autrement dit, chacun a ses jokers, ses catégories fétiches qu’il maîtrise mieux que ses opposants.
A l’image des jeux vidéo, chaque comédien débute la bataille avec trois vies, et c’est par le vote, que le public élimine le moins convaincant. «Quand un artiste perd toutes ses vies, il devient maître du jeu jusqu’à la fin de la soirée» dévoile la responsable communication et presse.
Ainsi, trois comédiens font jusqu’à onze improvisations inédites le même soir.

Principe du Fight
Ce spectacle donne beaucoup de liberté aux humoristes, qui peuvent dépasser les normes et franchir de nouvelles frontières artistiques. «Les comédiens vont toujours plus loin dans leurs mouvements et dans les répliques» nuance Gwendoline Defrance. Grâce à ce concept réglé au minimum et ouvert à tous, le public découvre un show différent lors de chaque session. «Et il est interdit de parler du Fight Club, ce qui se fait dans la salle reste dans la salle.» L’intrigue est lancée!

Eugénie Rousak 

Fight Club
Prochaines dates: 18 novembre, 16 décembre, 27 janvier 2018 à 20 h
Théâtre Le Caveau
Av. de Sainte-Clotilde 9,
1205 Genève

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …