samedi , 16 décembre 2017
Accueil » Editions » Conte-moi une histoire
Casilda Regueiro à Fribourg en 2008. © Christophe Brunet

Conte-moi une histoire

Malgré les températures froides, nos cœurs seront réchauffés le 17 décembre puisque la conteuse Casilda Regueiro viendra faire rêver enfants et parents à la Chapelle de Collex-Bossy.

Chant, danse, théâtre: Casilda Regueiro touche à de nombreuses facettes de l’art, domaine qu’elle maîtrise également de façon plus «théorique» puisqu’elle possède une licence en histoire de l’art. Les contes lui permettent de combiner la narration, l’expression artistique de la gestuelle et de la voix tout en donnant vie à des histoires qui transportent le public vers des mondes magiques.

Une histoire pour l’être humain
Née à Madrid, en contant, Casilda Regueiro reste fidèle à ses racines galiciennes dans laquelle la tradition orale garde encore aujourd’hui une place importante. Pour l’artiste, les contes ne se résument pas à de simples histoires mais permettent de transmettre la sagesse, de génération en génération, avec authenticité: ce sont «des guides pour la vie» confie-t-elle.
Il y a une vingtaine d’années, Casilda Regueiro a rencontré le narrateur britannique Tim Bowley avec qui elle a créé des spectacles bilingues, commençant ainsi sa carrière de conteuse. Actuellement elle conte en solitaire ou accompagnée de musiciens. Si elle nous entraîne dans ses voyages à travers des mondes imaginaires, cette passionnée a également traversé la planète avec ses histoires racontées en anglais, français ou espagnol, de l’Asie à l’Amérique du Sud en passant par l’Europe ou l’Afrique du Nord! Des contes qui ont séduit des publics différents lors de cours ou spectacles – environ 1000 -, dans divers lieux comme des théâtres mais aussi des bibliothèques, des hôpitaux, des églises, des écoles, des prisons et même des grottes! Qu’importe l’âge, la nationalité, la classe sociale ou la situation de vie, tous écoutent d’une oreille attentive les aventures captivantes de la douce Casilda.

«Je trouve qu’elle est trop belle»
Au fil des années, Casilda Regueiro a raconté de nombreuses histoires, découvertes dans des recueils de contes de tradition orale, puisées dans des légendes ou des récits issus de différentes cultures. À Collex-Bossy, elle racontera un conte d’Andersen, l’histoire racontée suivra le petit Johann tombé amoureux de la princesse ensorcelée. Pour sauver sa promise, le garçon devra répondre à trois questions sans se tromper… entre tendresse, rire et émotions.

Anastassia Issakova

Je trouve qu’elle est trop belle
Le 17 décembre à 17 h
Chapelle de Collex-Bossy
1239 Collex-Bossy

 

Voir également

Des huîtres sur place ou à l’emporter!

Le Seventy5 soigne ses traditions et à l’arrivée des fêtes, l’enseigne du Crowne Plaza Geneva …