samedi , 16 décembre 2017
Accueil » Editions » Groseille, tout un univers
Calendrier Les Pétasses 2018.

Groseille, tout un univers

Sur la gauche, fleurs liberty virevoltant autour d’un subtile merci; à droite, les «pétasses», des nanas à l’air mutin et un brin dénudées… et entre les deux, notre cœur balance. Romantisme et espièglerie réunis dans un même univers: celui de Groseille. Amoureuse des mots et de papier, cette illustratrice genevoise manie avec grâce le style chic mais pas choc!

Groseille, de son vrai nom Magali, a obtenu son diplôme de graphiste aux arts décoratifs, en 2003. Il y a 10 ans, elle tombe sur une annonce d’un grand hôtel du canton, ça tombe bien, elle est passionnée d’hôtellerie. Bingo, elle décroche le poste et alterne boulot, passion pour le dessin et son rôle de maman. Wonder woman, elle ne délaisse jamais son arme: le papier qui lui permet de griffonner. Des dessins instinctifs qui se font sans réfléchir et se dévoilent au fil de la journée. Une passion à laquelle elle consacre désormais une moyenne de 12 h par semaine… «et quand je dis 12 h, c’est une petite moyenne. Les journées de travail pour Groseille, je carbure à fond»!

Une douceur acide
Sa passion pour le dessin, remonte à loin. Enfant, elle reçoit une carte postale d’une amie partie en Espagne avec une danseuse de flamenco à la robe brodée. Fascinée, elle la recopie de nombreuses fois et à l’adolescence, la danseuse se dénude puisque Magali s’éprend du dessin de nu. Sur le papier, les formes sont féminines et les «pétasses» se succèdent. Un terme qui peut choquer mais que cette illustratrice ne veut pas dénigrant mais surtout affectueux. C’est que Magali aime jouer avec les mots et se les approprier. Ce sera pendant ses congés maternité qu’elle se lancera dans l’aventure Groseille, poussée par les invectives insistantes de son entourage. «Groseille c’est le reflet de mon univers. Ce nom, c’est une évidence. C’est rond, rouge mais aussi acide et surtout j’appelais mes copines comme ça donc ça faisait déjà parti de mon quotidien». Signe du destin, groseille.ch est disponible et un soir de juillet 2016, elle lance le tout! Ce sera également pendant son congé maternité que Magali se lance dans la création de ses cartes fleuries. Remerciements, félicitations, excuses… Elles sont toutes personnalisables, uniques et elles s’inscrivent dans le temps contrairement à un WhatsApp rapidement envoyé mais aussi vite oublié. Ce qu’elle aime faire, ce sont les commandes sur mesure pour les baptêmes ou mariages. «C’est le plaisir de faire plaisir car lorsqu’on me passe commande, je vais réfléchir, visualiser.» Sur son site, le calendrier 2018 des Pétasses côtoie les accessoires fleuris (cartes, bloc-notes, miroirs…).

Groseille en 2018
Pas besoin de parler de résolutions, cette graphiste déteste en faire. Appréciant la solitude et de nature gourmande, elle aime raconter qu’aujourd’hui elle se déplace surtout par gourmandise et non plus pour dessiner dans les cafés comme elle le faisait auparavant. Tout son matériel est à la maison et ça devient compliqué de tout transporter. Pour la rencontrer, filez au marché de Noël de Carouge du 8 au 10 décembre. En 2018, Groseille se développera surement tout en gardant une notion de proximité. Magali ne se retreint pas qu’à une seule chose, elle est beaucoup trop passionnée et débordante d’énergie.

Vanesa Dacuña Rodriguez

Groseille
A retrouver au marché de Noël de Carouge du 8 au 10 décembre
Facebook:
Instagram:

Voir également

Des huîtres sur place ou à l’emporter!

Le Seventy5 soigne ses traditions et à l’arrivée des fêtes, l’enseigne du Crowne Plaza Geneva …