mardi , 20 février 2018
Accueil » Editions » Jamais deux sans trois!

Jamais deux sans trois!

«Bougremissel, Foutremouise, miséricorne!» Le troisième volet des aventures de Gobert Luret et Braquemart d’Airain est enfin disponible aux éditions cousu mouche! Sébastien G. Couture et Michaël Perruchoud combinent à nouveau leurs idées et leur plume sans perdre de leur mordant pour une suite qui s’annonce toujours aussi drôle! Les amateurs du genre reconnaîtront une ambiance à la Kaamelott: rebondissements et humour lors d’aventures chevaleresques sur arrière-goût alcoolisé. Le siège de Montfureur, n’attend que vous pour lancer l’assaut.

Enjeux sérieux, narration drôle
Dans ce nouveau tome, les indétrônables joyeux lurons que sont Gobert et Braquemart, auront fort à faire! Le château Huguenot de Montfureur est encerclé par les troupes du vil Prauctère Hégemble, aussi malveillant que son nom est imprononçable! Soumis au désespoir de cette situation critique, le duc de Minnetoy-Corbières envoie assistance et aide au château de Montfureur: c’est là que nos deux compères, au gosier rarement sec, rentrent en jeu. Pour accomplir leur mission, ils compteront sur la compagnie de l’agile meunier, Alcyde Petitpont et du fils de Gobert, Gamin!  

Un travail d’équipe
L’ouvrage est ici découpé en deux grandes parties, elles-mêmes divisées en divers chapitres. Pour les amoureux de Dame Poésie, quelques vers et écrits lyriques sont dispersés au fil de la lecture. Une habitude instaurée dès les prémices de ces ouvrages. Un style qui donne une rythmique marquée aux écrits de Sébastien et Michaël qui sont également les co-fondateurs des Editions Cousu Mouche.
A mesure que les tomes passent, l’univers se matérialise, tant par ses lieux ou ses expressions mais surtout grâce à ses personnages, toujours plus attachants. Au fil des pages, on s’imagine aussi facilement dans une taverne bruyante que dans un château imposant.
Loin de l’adage «tout bonne chose a une fin», Le siège de Montfureur ne signe pas l’achèvement de la saga. La rumeur veut que le quatrième ouvrage sera le dernier… Mais au vu du succès de Gobert et de Braquemart, la quadrilogie pourrait bien se prolonger.

Igor Rodrigues Ramos 

Voir également

L’amusement va bon train!

À Genthod et Bellevue, les parents qui travaillent durant les vacances scolaires de leurs enfants …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *