mercredi , 25 avril 2018
Accueil » Editions » Le mangaka genevois
Tuan.

Le mangaka genevois

Illustrateur dans le style manga depuis environ 10 ans, Tûan HollaBack, son surnom, s’est notamment fait connaître pour avoir collaboré avec de nombreux rappeurs aux USA et au Japon. Originaire de Genève, il vit en ce moment à Tokyo, où il a déjà passé plus de trois ans. Sans rougir, il nous parle aujourd’hui de son dernier artbook It’s called Hentai. And it’s Art.

Un recueil de dessins hentai, il fallait oser…
Le hentai est un manga pornographique qui parodie des personnages féminins de mangas et de jeux vidéo connus tels que Sailor Moon, Dragon Ball, Final Fantasy… Je pense être la première personne en Suisse à me lancer corps et âme dans le genre et je l’assume complètement.

Comment a été reçu ce dernier ouvrage?
J’ai été surpris de manière positive! Je ne m’attendais pas à un tel retour vu que le sujet est osé. J’en ai vendu dans une dizaine de pays dont le Japon, les Etats-Unis, le Canada… Pour l’anecdote, la moitié des livres a été commandée par des femmes. Comme quoi, le genre n’est pas aussi misogyne que certains veulent le faire croire.

It’s called Hentai. And it’s Art. Vous considérez le Hentai comme de l’art?
Il s’agit évidemment de provocation, car le hentai reste bien évidemment du sexe avant tout. Je trouve amusant de chercher à justifier son intérêt pour ce domaine en le qualifiant d’art; c’est un peu une excuse passe-partout. Cependant, j’ai toujours veillé à présenter de beaux dessins. Le hentai ne plaît pas forcément mais il peut être très esthétique et minutieux. Mes lecteurs ont d’ailleurs affirmé avoir apprécié le travail de couleurs et lumière de mes dessins.

Tu es également passionné de jeux vidéo. Quelles sont les licences qui t’inspirent?
Celles dans lesquelles on retrouve des femmes fortes; je prends beaucoup de plaisir à les dessiner à ma façon. Depuis une année, NieR: Automata est ma plus grande source d’inspiration. Les personnages féminins de Persona 5 sont également splendides. Autrement, la série des Trails of Cold Steel me parle énormément, je pense bientôt m’y attaquer.

Tes futurs projets?
It’s called Hentai. And it’s Art, deuxième du nom, sous-titré Assassination Day. Un autre book est en cours, Silent Murder, il sera plutôt sombre. Je pense que ce sera mon projet le plus artistique, et, cette fois, il ne sera pas hentai.

Le mot de la fin?
Soutenez les âmes créatives locales en achetant un livre ou une place de concert. J’avoue avoir été un peu attristé de voir que la majorité de mes recueils de dessins a été vendue en dehors de la Suisse.

Propos recueillis par Igor Rodrigues Ramos 

FB:
Twitter: aPatreon:

Voir également

La Cour conte ses histoires

Souvent universelles, parfois intemporelles, les histoires émerveillent toujours et captivent à tous les coups. Pour …